Le Dash 8 a quitté l’île depuis une semaine

Le Dash 8 a quitté l’île depuis une semaine

20 December 2013

published by www.clicanoo.re


France — L’avion bombardier d’eau a quitté l’île en misouk. Le Dash 8 s’en est retourné à la base de Marignane, dans le sud de la France. Il était arrivé dans l’île en septembre dernier, un peu grâce à la député-maire de Saint-Paul Huguette Bello qui avait fait le forcing auprès du ministre de l’Intérieur Manuel Valls.

Le grand oiseau de fer avait été salvateur lors des grands incendies de 2010 et 2011 au Maïdo, secondés par les pompiers, les militaires, les agents communaux et l’ONF au sol. Il est depuis devenu la pièce maîtresse du Plan départemental de protection des forêts contre l’incendie, avec le pélicandrome depuis lequel il se ravitaille en produit retardant ou en eau à l’aéroport de Pierrefonds.

La préfecture était restée volontairement vague quant à la durée de son séjour dans l’île, pour éviter de tenter d’éventuels pyromanes. C’est donc « discrètement » que l’avion a quitté l’île vendredi dernier, vers 8h du matin. Il a fait quatre escales avant d’arriver à destination, pilotés par des militaires de la Sécurité civile. Un départ motivé par l’arrivée des dernières fortes pluies et donc le risque à présent moindre d’éclosion d’incendies.

Le reste du dispositif avait d’ailleurs été progressivement levé, que ce soit au niveau des groupements d’intervention en feu de forêt ou des détachements d’intervention héliportés installés à Saint-Leu. Avec ou sans Dash 8, les pompiers restent eux toujours sur le qui-vive. En hiver comme en été.
 


Print Friendly, PDF & Email
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien