La grêle a fait à nouveau des dégâts par millions

La grêle a fait à nouveau des dégâts par millions

30July 2005

publishedby www.edicom.ch


Environ 8 millions de francs de dommages dus à la grêle – Genève a subi un «mini-ouragan» – Cultures ravagées en Ajoie et dans le Seeland bernois – Feux dus à la foudre
Genève/Zurich (AP) Arbres déracinés, toitures endommagées, voitures cabossées, tentes emportées et caves inondées: les dégâts dus aux orages de vendredi soir, avec des trombes d’eau et des vents à 130 km/h, se soldent par millions de francs en Suisse. Un pompier et deux occupants d’une voiture ont été blessés.
Un premier front orageux a passé par l’Ajoie, avant de traverser la région bâloise, provoquant essentiellement des dégâts dus aux inondations et à la grêle. En ville de Bâle, un grand échafaudage s’est abattu sur une rue passante, sans faire de blessé. Un second front froid était accompagné de vents à 130 km/h, vitesse mesurée à l’aéroport de Genève, et d’une chute de température de 8 degrés.

Centaines d’interventions
Les pompiers genevois ont répondu à 176 interventions durant la nuit et avec la matinée de samedi, nous allons arriver à une centaine d’interventions supplémentaires, a précisé le capitaine Michel Bernard, chef de poste du SIS. Ce sont les arbres qui ont été à l’origine des principaux problèmes de sécurité dans le canton: il a fallu enlever ceux qui s’étaient abattus et sécuriser les zones où d’autres menaçaient de s’abattre. Pour cette raison et par précaution, le camping d’Hermance a été évacué. Ses occupants ont trouvé refuge dans la salle communale.
A Bernex, une surface de tente de 1er Août de 300 mètres carrés a été victime de ce «mini-ouragan» et a fait un vol plané d’une cinquantaine de mètres. Il y a eu peut-être dix secondes de grêle, mais des trombes d’eau sont tombées, a relevé Michel Bernard. Durant la nuit de vendredi à samedi, environ 250 pompiers volontaires ont prêté main forte aux 60 pompiers d’interventions professionnels mobilisés.

Environ 1.200 sinistres
L’assurance grêle s’attend à recevoir environ 1.200 annonces de sinistres, a précisé son vice-directeur Jörg Schwarz. Selon les premières estimations, les dégâts devraient atteindre un montant de l’ordre de 8 millions de francs. Les régions les plus touchées sont l’Ajoie (JU) et Bâle, le Seeland bernois, Soleure, Genève et Locarno. Les cultures ont beaucoup souffert en Ajoie et dans le Seeland.
Dans le canton de Fribourg, un arbre déraciné est à l’origine d’un accident à Neyruz. Ses deux occupants ont été blessés. Dans le canton d’Argovie, un pompier s’est grièvement blessé à Egliswil en tombant d’un toit, alors qu’il s’occupait d’un arbre déraciné. A Niederrickenbach (NW), quatre personnes sont restées immobilisées durant une heure dans une cabine des remontées mécaniques du Musenalpbahn. Elles ont dû être évacuées à l’aide d’une corde.

Feux dus à la foudre
A Itingen dans le canton de Bâle-Campagne, la foudre a mis le feu au toit d’une villa. C’est également un éclair qui est vraisemblablement à l’origine d’un feu de forêt à Malix, entre Coire et Lenzerheide (GR). Les pompiers ont pu le maîtriser très rapidement.
Des arbres déracinés sont à l’origine de perturbations samedi matin sur les routes et le réseau ferroviaire. Les chemins de fer rhétiques ont pu rétablir la liaison Reichenau-Illanz (GR) vers 09.00 heures. Les pompiers de plusieurs communes ont lancé des mises en garde: les promenades en forêt sont déconseillées à cause des risques de chute d’arbres déstabilisés par la tempête.


Back

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien